Soirée du Jeudi

Lévitique : Brûle ton mouton
Jeudi 24 octobre

« Observez tous mes décrets et toutes mes ordonnances, et mettez-les en pratique ; ainsi, le pays où je vous fais entrer pour vous y installer ne vous vomira pas. Vous ne suivrez pas les lois des nations que je chasse devant vous : c’est parce qu’elles ont pratiqué toutes ces choses que je les ai prises en dégoût. Aussi je vous ai dit : “C’est vous qui posséderez leur sol car moi je vous le donnerai en possession ; c’est une terre ruisselant de lait et de miel.” Je suis le Seigneur votre Dieu qui vous ai mis à part d’entre les peuples. Vous séparerez l’animal pur de l’animal impur, l’oiseau impur de l’oiseau pur. Ne vous rendez pas immondes par ces animaux, ces oiseaux, et par tout ce qui rampe sur le sol, tout ce que j’ai mis à part comme impur pour vous. Soyez saints pour moi, car moi, le Seigneur, je suis saint, et je vous ai mis à part d’entre les peuples pour que vous soyez à moi. » Lv 20, 22-26

« Chers frères et sœurs !En ce septième dimanche du Temps Ordinaire, les lectures bibliques nous parlent de la volonté de Dieu de faire participer les hommes à sa vie : « Soyez saints, car moi, le Seigneur votre Dieu, je suis saint » – lu dans le Livre du Lévitique (19.1). Par ces mots, et les préceptes qui en découlent, le Seigneur invitait le peuple qui était choisi à être fidèle à l’alliance avec lui en marchant sur ses chemins et il fonda la législation sociale sur le commandement « tu aimeras ton prochain comme toi même » (Lv 19.18). Si nous écoutons ensuite Jésus, en qui Dieu a assumé un corps mortel pour se faire proche de tout homme et révéler son amour infini pour nous, nous retrouvons ce même appel, cette même audace objective. En effet, le Seigneur dit : « soyez parfaits comme est parfait votre Père céleste » (Mt 5.48). Mais qui pourrait devenir parfait ? Notre perfection est de vivre avec humilité comme enfant de Dieu en accomplissant concrètement sa volonté. Saint Cyprien écrivait que « à la paternité de Dieu doit correspondre un comportement de fils de Dieu, pour que Dieu soit glorifié et loué par la bonne conduite de l’homme » (De la jalousie et de l’envie 15 : CCL 3a, 83). » Pape Benoit XVI, angélus du 20 février 2011.

***

19h/ messe

20h/dîner et soirée de formation, 5 rue de l’Abbaye

22h15/ Prière finale.

Tous les étudiants sont les bienvenus, entrée libre. Participation de 2€50 pour le dîner.

Comments are closed.