11 avril 2024

4.4 Transgresser les limites // Fécondité et sexualité
Jeudi 14 mars 2024

Le corps humain n’est pas fait seulement pour la procréation, comme s’il s’agissait de répondre à un impératif biologique qui s’imposerait à nous comme il s’impose aux animaux. La fécondité dans et par la procréation, est une surabondance de l’amour. Le corps humain avec son sexe et par son sexe est fait pour la communion des personnes. Le fruit de cette communion, comme son rayonnement, est la fécondité en une autre personne. Mais on ne peut pas, sans trahir le sens de la vocation conjugale du corps, réduire la sexualité à la fonction procréative. Ce qui est premier, c’est la communion ; la procréation est seconde, car elle est le fruit de la communion. Yves Semen, La sexualité selon Jean Paul II

Entre épanouissement personnel porté en valeur absolue par la société dans laquelle nous vivons et le message révolutionnaire de saint Paul aux Ephésiens qui invite les femmes à se soumettre à leur mari et les époux à mourir pour leur épouse, comment intégrer sexualité et fécondité dans notre vie ?

La soirée de cette semaine sera préparée par le Pôle de Tarse, merci aux étudiants qui en font partie de proposer leur aide à Aude et Louis, leurs respos, pour l’organiser.

18h // répétition du Pôle Y’Phonie dans la chapelle Saint Symphorien, à l’entrée de Saint-Germain-des-Prés

19h // messe dans l’église Saint-Germain-des-Prés. 

20h // dîner, temps d’équipe et enseignement  dans la salle Mabillon, 5 rue de l’Abbaye

22h // complies, fin.

PAF : un  jeton ou 3€